Vie & Cancer Partenaires

Vous êtes ici : Accueil > Revue de presse > Chronique radio Tendances Première: "Reste positif.ve !", une injonction entendue par nombreux patients atteints de cancer mais qui n'a pas que des impacts positifs...

11
septembre
2020

Chronique radio Tendances Première: "Reste positif.ve !", une injonction entendue par nombreux patients atteints de cancer mais qui n'a pas que des impacts positifs...

Le 11 septembre 2020 dans la catégorie Revue de presse
Chronique radio Tendances Première: "Reste positif.ve !", une injonction entendue par nombreux patients atteints de cancer mais qui n'a pas que des impacts positifs...

Selon un entretien paru dans le journal québecois Le Devoir, l’hémato-oncologue Véronique Poulin annonce fréquemment de très mauvaises nouvelles à ses patients. « Lorsque je leur apprends que leur maladie progresse, les gens me disent fréquemment : “Je garde le moral.” » La Dre Poulin leur répond toujours qu’il serait normal de perdre le moral avec ce qu’elle vient de leur annoncer. « Quand j’ouvre cette porte-là, les patients se mettent presque tout le temps à pleurer, parce qu’ils ne se sentent pas autorisés autrement à vivre ces émotions-là. La pression de la pensée positive, elle étouffe les gens. » La turannie de la pensée positive, qui n'est pas à confondre avec la psychologie positive, peut faire des dégâts. Et si finalement, il fallait juste tenter l'optimisme réaliste, comme le préconise la chercheuse et psychologue Josée Savard ? On en parle dans ma chronique sur Tendances Première à réécouter en podcast.


Lire l'article / réécouter le podcast / revoir la vidéo Site Web externe www.rtbf-pod.fl.freecaster.net