Vie & Cancer Partenaires
Administratif & Droits

Administratif & Droits

Aux difficultés physiques et psychologiques, s’ajoute le labyrinthe administratif. Vous trouverez un relevé non exhaustif des démarches à accomplir et des liens vers les organismes compétents pour vous aider.

Vous êtes ici : Accueil > Administratif & Droits > Pas de décisions nous concernant sans nous inclure dans la discussion! Les patients font entendre leur voix. Une enquête de Patient Centrics

02
septembre
2018

Pas de décisions nous concernant sans nous inclure dans la discussion! Les patients font entendre leur voix. Une enquête de Patient Centrics

Le 02 septembre 2018 dans la catégorie Administratif & Droits
Pas de décisions nous concernant sans nous inclure dans la discussion! Les patients font entendre leur voix. Une enquête de Patient Centrics
Administratif & Droits

En matière de politique de santé, de protocole thérapeutique, d'information, de prévention... on parle beaucoup du cancer, des décisions se prennent. Mais tiennent-elles compte de ce que les patients souhaitent vraiment? Le plan cancer répond-il aux BESOINS DES PATIENTS? Et si on créait un centre d'expertise de patients en oncologie, vous en seriez? Parce que la voix des patients nous importe, nous partageons cette grande enquête en ligne pour connaître VOTRE avis sur la question!

Lien vers l'enquête (merci de partager)

"Nothing about us, without us!" (pas de décision nous concernant, sans nous inclure!) 

En janvier dernier, je vous parlais des patients-experts sur La Première. Aujourd'hui, j'ai envie d'aller plus loin. Pourquoi ne pas créer le premier centre d'expertise de patient en oncologie, et valoriser votre expérience de la maladie et votre expérience professionnelle pour travailler à améliorer la qualité de vie des personnes qui ont un cancer? Aidez-nous en nous partageant votre avis sur la question dans cette enquête anonyme. https://fr.surveymonkey.com/r/patientexpertFR

Merci pour votre aide, et n'hésitez pas à partager :-)Et pour celles et ceux qui veulent réécouter la chronique, c'est ici.