Vie & Cancer Partenaires
Administratif & Droits

Administratif & Droits

Aux difficultés physiques et psychologiques, s’ajoute le labyrinthe administratif. Vous trouverez un relevé non exhaustif des démarches à accomplir et des liens vers les organismes compétents pour vous aider.

Vous êtes ici : Accueil > Administratif & Droits > Le mi-temps médical, une alternative pour retourner travailler en douceur après un cancer

01
mars
2016

Le mi-temps médical, une alternative pour retourner travailler en douceur après un cancer

Le 01 mars 2016 dans la catégorie Administratif & Droits
Le mi-temps médical, une alternative pour retourner travailler en douceur après un cancer
Administratif & Droits

Il est possible de reprendre partiellement le travail en conservant ses indemnités de maladie grâce au mi-temps médical. Un moyen de revenir travailler en douceur, en continuant de s'investir mi-temps dans activité toute aussi importante, sinon plus: la guérison. Quelques conditions sont évidemment à respecter.

Tout comme chaque cas de cancer est unique, les voies de guérison le sont tout autant. Pour certains, retrouver le plus rapidement possible ses collègues et son travail, fait partie des éléments qui participent à leurs mieux-être. Pour d'autres, prendre un temps de repos plus long, leur permettra à long terme de revenir avec l'énergie nécessaire pour reprendre le boulot là où ils l'avaient laissé. 

Il existe toutefois une solution moins connue: le mi-temps médical. L'objectif est de faciliter la transition vers le retour à temps plein. La question mérite d'être posée à votre employeur, car il s'agit d'une situation transitoire qui doit être agréée par toutes les parties pour fonctionner au mieux, et évidemment avec l'accord préalable du médecin. 

Afin de bénéficier du mi-temps médical, certaines conditions doivent être remplies 

Incapacité complète de travail 
Un travailleur qui est en incapacité partielle de travail n'a pas droit au salaire garanti de l'employeur, il n'a donc pas non plus droit aux allocations de la mutuelle. Il faut en effet qu’il soit en incapacité totale de travail. 

Autorisation du médecin de la mutuelle 
Le travailleur devra faire une demande préalable auprès de la mutuelle. Le médecin-conseil de la mutuelle peut accorder cette autorisation à condition:

  • qu’il y ait eu un arrêt effectif et complet des activités

  • que, d’un point de vue médical, le travailleur maintienne une diminution de ses capacité de 50% au moins

  • que la reprise du travail soit conciliable avec la maladie

Le travailleur reçoit une autorisation écrite mentionnant la nature, la durée de travail ainsi que les conditions pour l’exercice de l’activité professionnelle. Ce formulaire est remis à au travailleur. 
Si la reprise partielle s’effectue sans autorisation du médecin-conseil de la mutuelle, cela comporte des conséquences défavorables en ce qui concerne les allocations de maladie. (Source http://www.sdworx.be/).

Pour en savoir davantage sur vos droits et obligations sur le sujet, voici un document très clair de la CNE à télécharger: "Chronique juridique: le mi-temps médical"