Vie & Cancer Partenaires
Bien-être

Bien-être

Trouver la paix en soi, une étape nécessaire pour ensuite être en paix avec les autres. Aujourd’hui, « se faire du bien » est à la fois culpabilisant, et en vogue. Une présentation de différentes voies qui amènent toute à la même destination : le bien-être ou comment être bienveillant avec nous-mêmes.

Vous êtes ici : Accueil > Bien-être > L'"après-cancer" est plus dur pour 61% des patients, une étude de La Ligue contre le Cancer

04
octobre
2018

L'"après-cancer" est plus dur pour 61% des patients, une étude de La Ligue contre le Cancer

Le 04 octobre 2018 dans la catégorie Bien-être
L'"après-cancer" est plus dur pour 61% des patients, une étude de La Ligue contre le Cancer
Bien-être

"La maladie s'en va, les questions demeurent" écrivais-je dans un billet d'opinion dans La Libre Belgique en 2015. Ce mois-ci, l'Observatoire sociétal de la Ligue contre le cancer publie une étude qui chiffre les difficultés auxquelles doivent faire face ceux que l'on appelle les "survivants". L'"après- cancer" ne signifie pas le retour à la vie d'avant. Il y a tant de questions qui restent en suspens, et une double peine sous la forme d'accès restreint aux assurances, à la propriété, un difficile retour à l'emploi... La toxicité financière du cancer reste largement sous-estimée par les politiques. Ces personnes qui ont regardé la mort en face ne souhaitent pas "seulement" survivre, elles veulent vivre ! Accompagner les patients après le cancer serait un bénéfice sur la longue durée pour tous les acteurs.

Après un cancer, le combat continue

La Ligue contre le cancer a publié ce 1er Octobre, le 7ème rapport de l’Observatoire sociétal des cancers. Cette nouvelle édition est consacrée aux conséquences du cancer et au vécu contrasté des personnes qui en ont été atteintes, même 25 ans après la fin des traitements.

Si de plus en plus de personnes guérissent aujourd’hui d’un cancer (plus d’1 sur 2), cela s’accompagne souvent de conséquences marquées, y compris de nombreuses années après la fin des traitements. Conséquences physiques, psychologiques, financières, professionnelles et même sur les projets vie, tous les aspects de la vie peuvent être affectés par le cancer qui reste « l’un des évènements les plus marquants d’une vie ». Cette nouvelle enquête met en lumière les difficultés et les besoins à long terme des personnes atteintes de cancer après la fin des traitements. Plus de la moitié des personnes interrogées estiment que la période de « l’après cancer » a provoqué de profonds bouleversements dans leur vie.

Les résultats montrent notamment que :

1 personne sur 3 considère que cette période est plus difficile à vivre que la période des traitements

• 4 personnes sur 10 estiment qu’elles n’ont pas été assez bien préparées à la période de « l’après cancer »

• 1 personne sur 3 a eu le sentiment d’être abandonnée à la fin des traitements.

Pour prévenir et accompagner les conséquences du cancer, la Ligue contre le cancer formule en conclusion de ce rapport un certain nombre de recommandations pour répondre de façon personnalisée et équitable aux besoins des anciennes personnes malades bien au-delà de la fin des traitements.

La question du travail est essentielle. Non seulement c'est un élément socialisant, mais qui assure également un revenu, un statut social. Favoriser un retour à l'emploi le plus sereinement possible favorise une meilleure estime de soi, un revenu garanti, bref un retour à la VIE ! L'asbl Travail & Cancer accompagne les entreprises pour leur donner des outils et un support pour leurs employés qui ont traversés l'ouragan cancer ou qui sont aidants-proches. 

Une meilleure empathie, gestion du stress, gestion des priorités, connaissance de soi... Des qualités que l'on aime valoriser sur son CV. Et si je vous disais que les personnes ayant traversé un cancer les ont développées en traversant cette épreuve? C'est la mission de l'asbl Travail & Cancer que de changer le regard du monde du travail sur les personnes qui ont eu un cancer, et leurs aidants proches qui jonglent entre vie privée et professionnelle. Outiller les employés et les employeurs sur la question est un win-win! Les entreprises valorisent leur image et créent une relation de loyauté, sans perdre le savoir-faire de leur employé.