Vie & Cancer Partenaires
Administratif & Droits

Administratif & Droits

Aux difficultés physiques et psychologiques, s’ajoute le labyrinthe administratif. Vous trouverez un relevé non exhaustif des démarches à accomplir et des liens vers les organismes compétents pour vous aider.

Vous êtes ici : Accueil > Administratif & Droits > Parler du cancer au travail: des solutions existent

10
octobre
2017

Parler du cancer au travail: des solutions existent

Le 10 octobre 2017 dans la catégorie Administratif & Droits
Parler du cancer au travail: des solutions existent
Administratif & Droits

Un chef d'entreprise qui brise le tabou du cancer au travail, c'est déjà un grand pas. Mais en plus quand il met en place des solutions avec ses employés, on salue le leader innovateur! Philippe Frey, directeur des filiales Bâtiment France, le fait, en parle et partage ses bonnes pratiques lors d'une table ronde organisée à l'IUCT-Oncopole (Institut universitaire du cancer de Toulouse).

La direction de l'IUCT-Oncopole (Institut universitaire du cancer de Toulouse) et l'ANDRH (association nationale des DRH) en partenariat avec l'association «La vie après» et l'ARACT Occitanie (l‘Association régionale pour l'amélioration des conditions de travail), organisent mercredi 11 octobre, à 18 heures à l'IUCT-Oncopole, une 2e table ronde ouverte à tous sur le retour au travail après un cancer ou une maladie chronique. Philippe Frey, directeur des filiales Bâtiment France, Président d'Egis Bâtiments Sud-Ouest, d'Ingesud, d'Egis Bâtiments Méditerranée, de BTM et d'Egis Monaco y participe. Il nous explique pourquoi.

Quel est l'objectif et le rôle que vous allez jouer lors de cette table ronde ?

L'objectif de cette 2e table ronde est de sensibiliser les personnes présentes au problème du cancer au travail, mais aussi d'échanger sur nos expériences et nos pratiques. Mon rôle sera de témoigner en tant que chef d'entreprise ayant mis les moyens pour aider nos salariés qui souffrent d'un handicap ou d'une maladie chronique, mais également de témoigner en tant que personne suivie pour deux cancers.

Quels moyens avez-vous mis en place dans votre entreprise pour aider les personnes atteintes d'un handicap ou d'une maladie chronique ?

Un accord d'entreprise avec les délégués du personnel et les syndicats a été signé. Nous avons organisé de nombreuses journées de sensibilisation et de prévention. Nous avons mis en place un suivi et un encadrement particulier adapté à chacun tels que des aménagements d'horaires, des solutions de reclassement interne ou encore la mise en place de télétravail. Nous avons aussi voulu former et sensibiliser le personnel d'encadrement à travers plusieurs actions de communication.

Et pour vos salariés atteints d'un cancer ?

Nous sommes en train de rédiger un document et de développer des moyens spécifiques pour nos salariés atteints d'un cancer. On veut aider nos salariés à se réadapter et à reprendre le travail dans de bonnes conditions. On a voulu créer un réel soutien psychologique pour chacun de nos salariés malades du cancer.

Qu'est ce qui vous a poussé à mettre en place ces moyens ?

Je suis suivi pour deux cancers. J'ai moi-même été confronté à des situations compliquées pendant et après mes traitements. Malheureusement de nos jours on connaît tous un proche malade du cancer. Il devient de plus en plus important d'en parler et de mettre en place des solutions adaptées pour tous.


Avez-vous déjà eu des retours ?

Oui, nous avons eu de très bons retours sur les moyens mis en place pour accompagner nos salariés atteints de cette maladie. De plus, le fait de savoir que leur patron est dans la même situation qu'eux, crée une certaine confiance et permet un dialogue plus facile car le fait de ne pas en parler n'est pas une solution.

Une interview réalisée par Claudia Olivier pour la Dépêche à relire en ligne sur: http://www.ladepeche.fr/article/2017/10/02/2656775-philippe-frey-faut-parler-cancer-trouver-solutions-adaptees.html#h15EpMU5yeUtsyYV.99